Le chanvre et l’herbe sont des plantes qui proviennent toutes deux du même genre de la famille du cannabis (Cannabis Sativa L.), mais qui diffèrent énormément l’une de l’autre. La différence la plus importante et la plus connue entre les deux types de cannabis est la teneur en THC, le cannabinoïde responsable de l’effet psychédélique.

L’herbe est donc cultivée principalement pour obtenir les concentrations les plus élevées possibles de THC, tandis que le chanvre, avec ses niveaux minimaux, est principalement cultivé à des fins industrielles. D’autre part, les plantes de chanvre contiennent généralement des niveaux plus élevés de CBD, c’est pourquoi elles sont maintenant aussi souvent cultivées à des fins de bien-être. Les produits fabriqués à partir de chanvre ont donc l’avantage de ne pas laisser à l’utilisateur une sensation de défonce ou d’euphorie.

Sommaire

Liste des différences

De nombreuses applications pour le chanvre

Différence dans le port de croissance

Fibres longues ou gros bourgeons de cannabis

Production de semences

Odeur et terpènes

Glandes de résine collante

L’huile de chanvre gagne en importance

Les plantes de chanvre sont légales

Politique de tolérance de la marijuana

Liste des différences

Outre cette différence majeure en matière de psychoactivité, il existe de nombreuses autres différences entre les deux types de plantes de cannabis. Vous trouverez ci-dessous les principaux points sur lesquels le chanvre et le cannabis diffèrent l’un de l’autre :

  • Différence de psychoactivité
  • Différence dans la dominance des cannabinoïdes (THC et CBD)
  • Différentes applications
  • Un mode de croissance différent
  • Différence dans la quantité de trichomes
  • Différence dans la teneur en cannabinoïdes et en terpènes
  • Différence d’arôme
  • Différence d’adhérence
  • Différence de légalité
  • Différence de prix

De nombreuses applications pour le chanvre

Le chanvre a de nombreuses applications grâce à ses fibres longues et résistantes et peut être utilisé pour fabriquer du papier, des cordes, des vêtements, etc. L’huile de chanvre est extraite des graines et même les voitures pourraient fonctionner avec cette huile.

Différence dans le port de croissance

Pour toutes ces raisons, le chanvre doit produire le plus grand nombre possible de fibres ou de graines, tandis que l’herbe doit produire le plus grand nombre possible de têtes de fleurs. Pour cette raison, les fibres de chanvre sont semées très près les unes des autres, de sorte qu’elles se disputent la lumière du soleil et poussent vers le haut.

Fibres longues ou gros bourgeons de cannabis

Les plantes de chanvre sont autorisées à pousser aussi haut que possible, ce qui donne des fibres longues et solides, et plus les plantes sont rapprochées, plus les fibres sont fines. Dans le cas de l’herbes, il est toutefois souhaitable de créer de l’espace autour de la plante afin que les branches soient nombreuses et que tous les bourgeons reçoivent le plus de lumière possible.

Il est donc très facile de distinguer une plantation de chanvre d’une plantation d’herbes. Les graines de chanvre sont semées très près les unes des autres. Les tiges ne captent pratiquement pas la lumière et sont donc longues et droites, sans beaucoup de branches.

Cependant, les graines de cannabis sont placées avec de grands espaces entre elles afin que la lumière puisse atteindre toute la plante. Cela permet à la plante de croître en largeur plutôt qu’en hauteur, ce qui se traduit par de nombreuses branches latérales auxquelles sont attachés de gros bourgeons pleins.

Chaque buisson est constitué d’une seule plante qui a encore suffisamment d’espace pour se développer en largeur. Chaque tige que vous pouvez voir provient d’une seule plante.

Outre la création de longues tiges, cette méthode de semis dense présente d’autres avantages. Comme les plantes poussent à proximité les unes des autres, les tiges longues et fines sont également protégées contre les déformations et les chutes dues aux intempéries. Le manque de lumière empêche également les mauvaises herbes de se développer sur le sol.

Production de semences

Une différence importante dans la culture du chanvre et du cannabis est que les cultivateurs de cannabis ne veulent absolument pas découvrir de graines dans les sommités florales. Le développement des graines dans le bourgeon femelle amène la plante à se concentrer entièrement sur la production de graines, ce qui fait que les bourgeons cessent de croître et que la production de THC n’augmente plus beaucoup. Il est donc courant chez les cultivateurs de cannabis de retirer les plantes mâles qui assurent la pollinisation à temps ou de ne cultiver que des plantes femelles à partir de boutures ou de graines féminisées.

Avec le chanvre cultivé pour la production d’huile de chanvre, il est très important d’obtenir le plus de graines possible. Les plantes mâles et femelles ont la même importance. Aujourd’hui, le chanvre monoïque est largement cultivé. Cela signifie que la plante forme à la fois des fleurs mâles et femelles.

Odeur et terpènes

Une autre grande différence entre le chanvre et le cannabis est l’odeur. L’herbe a une odeur forte et accablante que vous pouvez déjà sentir de loin. Le chanvre en fleur peut également avoir une odeur forte, mais souvent beaucoup moins forte et piquante que celle de la mauvaise herbe, bien que cela puisse également varier entre les variétés ou même entre les plantes d’une même parcelle. Cette différence est liée au nombre de terpènes présents dans les plantes. Par exemple, une plante de cannabis contient beaucoup plus de myrcène, une substance aromatique, qu’une plante de chanvre.

Glandes de résine collante

Plus une plante de cannabis se développe et plus les bourgeons mûrissent, plus la plante devient collante. Cet effet collant est dû au fait que les trichomes (glandes résineuses dans lesquelles le THC, entre autres, se forme) se développent de plus en plus. Cet effet collant est souvent appelé « sticky icky » à l’étranger. Une plante de chanvre peut parfois coller légèrement aussi, mais comme le chanvre ne contient presque pas de cristaux de THC, ce collage est bien moindre.

L’huile de chanvre gagne en importance

La valeur du composant CBD étant de plus en plus évidente, le chanvre prend une place de plus en plus importante dans notre société. Le chanvre peut contenir des concentrations extrêmement faibles de THC, mais la teneur en cannabidiol est souvent plus élevée que dans la plupart des variétés de marijuana.

L’huile extraite du chanvre a des propriétés utiles. Cette huile de chanvre, appelée huile de CBD, est extraite des tiges, des feuilles et des bourgeons des plantes mais, comme pour le cannabis, ce sont souvent les bourgeons qui contiennent le plus de phytocannabinoïdes. Par conséquent, la méthode de culture se concentrera de plus en plus sur l’obtention de gros bourgeons pleins.

Les plantes de chanvre sont légales

Enfin, la différence entre les deux types de cannabis est que, précisément en raison de sa concentration minimale en THC, le chanvre a l’avantage d’être légal dans la plupart des pays. Les fabricants peuvent ainsi fabriquer des produits riches en cannabidiol qui permettent à tous, humains et animaux, jeunes et vieux, de bénéficier de ce précieux cannabinoïde.

Politique de tolérance de la marijuana

L’herbe, en revanche, est illégale dans la plupart des pays comme la France, et tant sa culture que sa consommation sont souvent lourdement sanctionnées. Aux Pays-Bas, elle est également officiellement illégale, mais il existe une politique de tolérance qui autorise l’achat de 5 grammes dans les cafés. La culture de 5 plantes est également autorisée, à condition de ne pas utiliser d’outils professionnels et de ne pas causer de désagréments.